Avec Bering, repensons le score d'octroi de crédit

#datascience
#R
#R&D

Chez 10h11, nous pensons que l’exploitation des données doit aussi être inclusive et sociétale avant d’être mercantile. Chaque produit et service que nous concevons répondent à des usages et des problématiques identifiés. En ce sens, la question de l’accès au crédit à la consommation est épineuse, souvent polémique. Pourtant, de nombreuses actions peuvent être menées pour rendre l’accès au crédit et son suivi dans le temps plus justes, tout en conservant un fort intérêt pour les organismes financiers.

Au cours des projets menés au sein de l’agence, nous avons pu constater deux faits intéressants :
  • Les organismes financiers proposant des crédits acceptent trop de mauvais payeurs et pas assez de bons payeurs. De cela résulte deux problèmes majeurs : les organismes financiers ont un plus faible retour sur investissement mais surtout peuvent émerger de potentielles situations de précarité financière chez leurs clients (incapacité à rembourser, surendettement, etc.).
  • L’Open Data se démocratise, à la fois dans son accès puisque de plus en plus de plateformes et d’organismes publics mettent à disposition leur données gratuitement mais également dans son utilisation. Applications, site web, on ne compte plus les services utilisant l’Open Data pour améliorer leur offre.
 
De ces constats, nourris par des discussions internes, est née l’hypothèse selon laquelle nous pourrions améliorer le score d’octroi de crédit grâce à l’implémentation de données complémentaires à celles utilisées habituellement par les organismes financiers. 
Ce savoir-faire porte le nom de Bering.
 
 
 
Qu’est ce Bering ?
Bering est donc un produit technologique qui permet d’auditer des bases de données historiques de crédit, d'agréger des données complémentaires et de redéfinir le score d’octroi de crédit.
 
Cette méthodologie permet à tout organisme financier d’améliorer sa compréhension de bons et mauvais payeurs et de redéfinir plus finement les facteurs influant les comportements de remboursement.
En bref, Bering permet d’accepter plus de bons payeurs tout en diminuant le risque de défaut.
 
 
Comment ça fonctionne ?
La méthodologie de Bering fonctionne en 6 étapes :
  1. Collection de la base de données client
  2. First Processing Script (consolidation de la base de données, nettoyage et traitement, analyse des variables)
  3. Open Data (web scraping pour récolter les bases de données complémentaires nécessaires)
  4. Second Processing Script (consolidation, nettoyage et traitement des données Open Data, analyse des variables, développement d’indicateurs complémentaires).
  5. Algorithmic Process (agrégation des indicateurs complémentaires, application de l’algorithme développé)
  6. Credit Scoring (développement du système de Credit Scoring, intégration des Credit Scores à la base de données client).
 
 
 
Plus qu’un score ? Un outil simple, rapide et en ligne.
Notre équipe pouvant intervenir sur toute la chaîne de traitement de la donnée, nous concevons et déployons sur les environnements de nos clients des interfaces graphiques permettant de traiter les données issues de Bering avec la plus grande facilité. L’interface propose de saisir un KYC en quelques secondes. Un clic plus tard, le scoring est donné par la machine. Ainsi, ce procédé peut-être déployé aisément auprès des conseillers afin d’apporter une réponse rapide à son client
Lorsque l’interface est mise à disposition du client, il peut aussi obtenir par lui-même une pré-acceptation par le biais de l’outil.
Enfin, présenté vers 01:50 dans la vidéo ci-dessous, un glissé-déposé Excel permet aussi de venir scorer des fichiers en grande masse afin d’assurer une réponse rapide à plusieurs milliers de clients en quelques secondes.
Cerise sur le gâteau, Bering crée automatiquement une base de données normalisée qui vous permet de retrouver l’ensemble de vos dossiers et leurs états.
 

 

Et concrètement, ça se passe comment pour installer Bering ?
Généralement, nous commençons toujours par travailler chez notre client, en régie, sur l’optimisation du scoring utilisé avant notre arrivée.
Une fois celui-ci mis à jour, nous venons intégrer le processus de saisie d’information directement dans notre outil Bering. Ou bien nous mettons Bering à disposition de notre client en calibrant les informations de saisie Bering au format du KYC client.
Le client peut alors retrouver son scoring ainsi que l’interface de gestion complète dans un seul outil.
 
Pour en savoir plus sur Bering, un site dédié est à votre disposition http://www.bering-credit.com/.
Vous pouvez prendre contact via notre site ou bien par le site bering-credit directement.